Révision des normes ISO 9001 & ISO 14001 : premier texte publié


La version “Committee Draft (CD)” pour la révision de la norme ISO 9001:2015 était ouverte pour commentaire jusqu’au 10 septembre 2013. Seuls les membres des pays représentés au sous-comité technique international ISO/TC 176/ SC2 travaillant à sa révision pouvaient s’exprimer.

Voici les prochaines échéances :

  • Version DIS (Draft International Standard) en avril 2014
  • Version FDIS (Final Draft International Standard) en juillet 2015
  • Version définitive ISO 9001: 2015 pour septembre 2015

Que va t-il se passer au moment de la sortie de la version définitive de la norme ISO 9001 en septembre 2015?

Les entreprises auront une période de transition de trois ans pour adapter leur système de management aux nouvelles exigences de la nouvelle version, ceci afin d’obtenir un certificat ISO 9001 version 2015.

Faut-il prendre en compte les éléments de cette version Draft dès à présent?

Non évidemment. Il y a encore trop d’incertitudes sur les points qui seront effectivement retenus lors de la publication finale. Par contre, il est intéressant de se pencher sur les nouveautés ou modifications envisagées.

Il y a tout d’abord 3 points à trancher.

Les exclusions d’exigences (actuellement paragraphe 1.2) dans le cadre du système de management ont été introduites suite à la révision ISO 9001: 2000. Ceci permettait de prendre en compte les périmètres choisis antérieurement par certaines entreprises (ISO 9002 et ISO 9003). Pour rappel, les exclusions ne peuvent concerner que les exigences métier, c’est à dire celles du chapitre 7 de la version actuelle ISO 9001: 2008. La question est de savoir s’il faut maintenir cette possibilité. Je pense que non. C’est un point historique qui n’a plus de raison d’être, à mon avis.

La notion de produit est trop vague. Parler de biens et services apportera plus de précision. Il est vrai que dans la définition actuelle du terme produit, on indique bien que le produit comprend également les services fournis par l’entreprise. Autant l’écrire!

Le dernier point concerne l’amélioration continue. Il est question de ne parler que d’amélioration. Pourquoi pas!

Comment se découpe la future norme ISO 9001 : 2015?

La norme va contenir 10 chapitres. Les 3 premiers chapitres étant consacrés au périmètre de la norme, des références normatives et des termes & définitions.

Les exigences se trouvent ainsi dans les chapitres 4 à 10.

Chapitre 4 consacré au contexte de l’entreprise

Le chapitre 4 a été remodelé par rapport à la version ISO 9001:2008.

Le paragraphe 4.1 demande à identifier les éléments internes et externes ayant un impact sur l’entreprise et son système de management de la qualité. Il faut replacer l’entreprise dans son environnement :  les technologies, ses concurrents, les exigences réglementaires et légales, … On entend par éléments internes, la culture d’entreprise, le climat social, …

Le paragraphe 4.2 précise les parties intéressées : clients directs, utilisateurs finals, revendeurs, distributeurs, … L’identification des parties intéressées et de leurs exigences renforce l’écoute client.

Le paragraphe 4.3 décrit le périmètre du SMQ, en prenant en compte les éléments internes et externes, ainsi que les exigences des parties intéressées. Le périmètre devra être documenté. On ne plus de l’exigence du manuel qualité. Ouf!

Il est toujours possible d’envisager des exclusions dans la mesure où celles-ci seront justifiées. Elles ne pourront concerner que les exigences des chapitres 7.1.4 à 8.

Le paragraphe 4.4 reprend intégralement les exigences de l’approche processus : paragraphe 4.1 actuellement.

 Chapitre 5 consacré au leadership

Il faudra garantir un alignement entre la politique / objectifs qualité para rapport à la stratégie de l’entreprise mais également une intégration du SMQ dans les activités de l’entreprise. Enfin de la cohérence! Il apparaît également l’innovation. Le leadership devra promouvoir amélioration et innovation.

La politique qualité est évidemment documentée. Elle pourra être communiquée aux parties intéressées.

L’interaction entre les processus apparaît maintenant au niveau de la responsabilité et de l’autorité. Au passage, la communication n’est plus positionnée ici. On en parle dans le paragraphe 7.4 (chapitre 7 = fonctions supports)

La planification du système de management de la qualité est revue. C’est le sujet du prochain chapitre.

 Chapitre 6 consacré à la planification

La grande nouveauté de la révision ISO 9001 : 2015 est l’approche “risques et opportunités”. Il faudra en effet prendre en compte les éléments et les exigences identifiés dans les paragraphes 4.1 et 4.2. On évoque plan de traitement des risques permettant d’éviter, d’atténuer ou d’accepter les risques. Il y a cohérence avec ce qui se pratique dans les SMQI : système de management de la sécurité de l’information (ISO 27001, ISO 27005).

La notion d’action préventive que nous connaissions jusque là est abandonnée en association avec les actions correctives. L’approche “risques et opportunité” est une démarche préventive à appliquer globalement.

Pour la mise en œuvre des objectifs qualité, il va falloir mettre en place une planification documentée :

  • Définition des actions à réaliser
  • Affection des ressources (paragraphe 7.1)
  • Attribution des responsabilités de pilotage
  • détermination du délai de réalisation
  • Définition des moyens mis en place pour l’évaluation des résultats obtenus

Chapitre 7 consacré aux supports

L’entreprise va déterminer les ressources nécessaires, y compris les ressources externes.Les exigences sur

Les exigences concernant l’infrastructure nécessaire et l’environnement de travail restent inchangées.

Les éléments de mesure et de surveillance sont regroupés dans les ressources. La vérification et l’étalonnage des moyens de mesure se retrouvent dans une simple note (n°2).

Dans le domaine des compétences nécessaires à l’organisation, il s’agira de documenter les compétences acquises. La sensibilisation du personnel a son paragraphe dédié (7.3).

La communication concerne l’interne et l’externe, en fonction des besoins identifiés

  • Détermination des sujets à communiquer
  • Détermination des fréquences
  • Définition des destinataires de la communication

L’information documentée fait partie des ressources à mettre en place. Les exigences liées à la maîtrise documentaire et à la maîtrise des enregistrements sont reprécisées : du classique toutefois.

Chapitre 8 consacré aux activités opérationnelles

La notion de processus externalisé est remplacée par “operation of a function or process”. Des activités réalisées par des fournisseurs externes devront être maîtrisées. La norme fait référence au paragraphe 8.4 consacré aux approvisionnements des biens et des services (actuellement paragraphe 7.4 Achats).

On y retrouve les exigences métiers :

  • Planification
  • Clients : activités commerciales
  • Fournisseurs : achats et approvisionnements
  • Développement et réalisation des biens et des services
  • Non conformités des biens e des services

 Chapitre 9 consacré à l’évaluation des performance

L’évaluation des performances va s’appuyer sur tous des éléments mesurées. On y trouve classiquement la mesure de la satisfaction des clients, l’évaluation des fournisseurs, la conformité des biens et services, la performance des processus.

Le programme des audits devra prendre en compte les objectifs qualité et les risques liés. Jusqu’à présent, on prenait en compte l’importance des processus et des domaines à auditer, les résultats des précédents audits et l’état des processus et des domaines à auditer. L’état est remplacé a priori par les objectifs qualité.

La revue de management doit prendre en compte les changements d’environnement de l’entreprise. La planification des revues doit se faire en cohérence avec la stratégie de l’entreprise. Dans la pratique, il s’agit bien d’intégrer les exigences de revue dans les instances de management de l’entreprise. Il ne s’agit pas de faire des revues parallèles au fonctionnement normal de l’entreprise!

Chapitre 10 consacré à l’amélioration

Le dernier chapitre est naturellement consacré à l’amélioration :

  • Non conformité at action corrective
  • Amélioration

La non conformité doit être traitée en fonction des conséquences engendrées. La recherche de causes permettra de mettre en place des actions correctives. Comme dit précédemment, la notion d’action préventive a été déplacée dans l’approche “risques et opportunités” du chapitre 6.

L’amélioration pourra s’appuyer sur les résultats des analyses, des changements à réaliser, les opportunités et les changements liés aux risques identifiés (chapitre 6).

En conclusion

Avril 2014 sera la prochaine échéance pour la révision de la norme ISO 9001:2015. La version DIS (Draft International Standard) permettra de se faire une bonne idée des exigences qui devraient être finalement retenues.

En attendant, rien ne vous empêche de regarder le texte actuel publié au 10 septembre 2013. Il y a des choses intéressantes et de bon sens.

Vous pouvez acheter le document ISO/CD 9001 sur le site Internet ISO.org.

J’ai également évoqué la révision de la norme ISO 14001 pour 2015. C’est encore un peu tôt pour évoquer le détail des sujets. L’alignement avec la future norme ISO 9001:2015 est assuré. On aura bien les 10 chapitres.

Voici les futures échéances pour la révision de l’ISO 14001 : 2015

  • Version CD2 publiée en novembre 2013
  • Version DIS (Draft International Standard) en septembre / novembre 2014
  • Version FDIS (Final Draft International Standard) en mars / avril 2015
  • Version définitive ISO 14001: 2015 pour juin 2015

Avez-vous déjà regardé les textes des futures révisions?

N’hésitez-pas à laisser des commentaires.

Crédit photo : Alison Osadzinski

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.1/10 (10 votes cast)
Révision des normes ISO 9001 & ISO 14001 : premier texte publié, 7.1 out of 10 based on 10 ratings

37 thoughts on “Révision des normes ISO 9001 & ISO 14001 : premier texte publié

  1. Bonjour Pascal,

    Je vous remercie pour votre article pertinent nous permettant de suivre la révision des référentiels ISO. Je le relaye également dans les commentaires de l’article que j’ai consacré en mai dernier à la révision de l’ISO 9001 afin d’actualiser celui-ci : http://www.chabbi.fr/2013/05/la-norme-iso-9001-version-2015/#comment-387

    Félicitations à “Amélioration Continue” et bonne continuation !

    Bien cordialement,
    Christophe Chabbi

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. monsieur weber bonjour,

    tout d’abord merci pour cette avance.

    par ailleurs, j’ai programmé un plan de sensibilisation du personnel concernant le management qualité en rappelant le personnel sur l’importance de la qualité, les axes mis par l’entreprise , je voudrai savoir après ces explications que dois j établir pour prouver que réellement j’ai effectué ce plan?

    Dans l’attente de vous lire,
    sincères salutations.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  3. La notion risques et opportunités rend encore plus pertinent les améliorations.

    Aussi la notion de produits et services qui ne seront pas dissociés rend plus facile l’analyse et l’interprétation.

    je souhaite qu’elle sera très bientôt en circulation pour mieux la maitriser.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  4. Bonjour Sabine,

    Le blog fonctionne avec l’approbation des commentaires avant publication.J’ai retiré les autres soumissions de commentaires.
    Je vous ai envoyé un email pour répondre à votre question.

    Si d’autres lecteurs souhaitent apporter un éclairage entre sensibisation et performance, n’hésitez-pas.

    Au plaisir de vous lire.

    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  5. Bonjour Christophe,

    Merci pour vos encouragements.

    J’ai mis votre site en lien sur mon blog.
    Vous avez des sujets qui intéresseront probablement d’autres lecteurs.

    Au plaisir de vous lire

    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  6. Merci beaucoup Mr Pascal pour cette belle publication. L’explication est claire et précise voire très compréhensive! Je reste et demeure l’un de vos fidèles “FAN”!
    Encore merci et merci!!

    Djiba CAMARA
    Etudiant en MBA en QHSE à ISM-Dakar (Sénégal).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  7. Bonsoir Pascal
    Je suis et serais moi aussi une éternelle “fan” de vos articles et publications.
    Et du fait, quelle bonne nouvelle que celle relative aux actions préventives… tellement de confusions faites et de difficultés à en générer dans la vie d’un système. A présent, les notions et exigences étant clarifiées, je pense qu’il y aurait plus d’aisance à développer ce chapitre lors des formations (entre autres…)
    Encore merci

    Myriam Bouzelmat
    Algérie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  8. Bonjour Pascal,
    J’adore la remarque
    “Dans la pratique, il s’agit bien d’intégrer les exigences de revue dans les instances de management de l’entreprise. Il ne s’agit pas de faire des revues parallèles au fonctionnement normal de l’entreprise!”

    Je pense que je peux chiffrer en années le temps perdu par ce simple postulat bien ancré dans la tête de beaucoup de dirigeants. Un peu comme si nous n’avions pas dépassé le stade de la séparation entre les dirigeants qui pensent et les manants qui produisent.
    Bien cordialement,
    Cyrille

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  9. Merci Pascal pour cet article synthétique et bien construit.
    La version 2015 gagne encore en cohérence et en maturité par rapport à la version 2008 et nous pouvons nous en réjouir. Les passerelles avec l’ISO9004 deviennent également davantage évidentes. L’élévation du niveau du référentiel contribue à l’élévation des Hommes qui constituent l’essence de tout organisme : c’est beau et grand. Que de chemin parcouru depuis la version 1994 ! Vive l’amélioration continue et… ameliorationcontinue.fr ;o)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  10. Bonjour,
    Mon entreprise souhaiterait mettre en place le système ISO 9001. Pensez-vous qu’il est plus judicieux de se faire certifier avant 2015 et donc sous la version 2008, ou “d’attendre” directement celle de 2015 ?
    Bien à vous,
    Céline

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  11. bonjour pascal,

    Bravo! pour votre volontarisme et dynamisme à mettre à jour un large public à l’effet de les encourager et les initier à réagir en temps voulu sur tout changement qui peut affecter leur système.

    Je vous suis de bon cœur et suis avide à apprendre tous changement et les astuces pour une bonne amélioration d’une bonne gestion

    et merci encore.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  12. Bonjour Mr Weber,
    Je vous remercie pour votre article, il est très intéressant.
    Je prépare ma thèse de fin d’étude en mastère management QSE et j’aimerai bien un petit coup de pousse si c’est possible en ce qui concerne la documentation sur mon sujet choisi qui est :la problématique de la mise en place d’un SMQ au sein des entreprises algériennes.

    Ma thèse sera axée sur deux hypothèses :l’engagement de la direction et l’implication du personnel.
    Cordialement Houria

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  13. Bonjour Houria,

    Merci pour votre retour.

    Je vous propose de prendre connaissance des 2 articles suivants :


    Comment impliquer le personnel dans la démarche de la satisfaction client ?

    Ce premier article explique la déclinaison des objectifs sur trois niveaux :

    Objectifs stratégiques associés à la politique de l’entreprise
    Objectifs opérationnels associés aux processus métiers
    Objectifs individuels associés aux ressources humaines

    Comment faire de la politique qualité un outil de management?

    Ce deuxième article met en évidence la force de l’outil PDCA au niveau de l’animation de la politique d’entreprise.

    Ces deux articles devraient vous apporter un premier éclairage par rapport à votre sujet.

    N’hésitez-pas à utiliser le moteur de recherche intégré au blog pour retrouver d’autres informations pouvant vous être très utiles.

    Revenez vers moi sans hésitation.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  14. Bonjour Monsieur Weber,

    Je découvre votre site… ma question est la suivante :

    Je voudrais savoir s’il vous plaît si l’évaluation du risque mentionnée dans votre article concernant l’iso 9001 v 2015, s’applique uniquement aux risques associé aux informations ou est-ce qu’il englobe tous les risques possible Q (produit, processus, organisation) ?

    Pourriez-vous m’éclairer sur le type de risque à identifier ?

    Cordialement,
    Jimmy SAILLIOT

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  15. Bonjour Jimmy,

    La prochaine norme ISO 9001 : 2015 va s’intéresser aux risques de non satisfaction des parties intéressées. Cela ne concerne pas uniquement les aspects informations.

    La norme ISO 31000 : 2009 traite justement du management des risques pour l’organisation, et ceci pour l’ensemble des thématiques : qualité, sécurité du personnel, environnement, sécurité de l’information, … Cette norme pourrait donc également vous intéresser si vous souhaitez mettre en place une méthodologie unique de management des risques.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  16. Bonjour Pascal,
    J’adore la remarque
    « Dans la pratique, il s’agit bien d’intégrer les exigences de revue dans les instances de management de l’entreprise. Il ne s’agit pas de faire des revues parallèles au fonctionnement normal de l’entreprise! »

    Je pense que je peux chiffrer en années le temps perdu par ce simple postulat bien ancré dans la tête de beaucoup de dirigeants. Un peu comme si nous n’avions pas dépassé le stade de la séparation entre les dirigeants qui pensent et les manants qui produisent.
    Bien cordialement,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  17. Bonjour Pascal,

    Suite à ton article sur les révisions de la norme ISO 9001, je me demandais si la version DIS de l’ISO 9001 était parue ?

    Dans mon entreprise, certifiée ISO 9001 et 14001, nous souhaitons anticiper les évolutions de ces 2 normes, quelle sera la fiabilité des versions DIS de l’ISO 9001 et 14001 ?

    Travaillant dans un système de management intégré QSE, est-il pertinent d’attendre les versions finales de ces 2 normes avant d’adapter notre système de management ?

    Bien cordialement,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  18. Bonjour Coralie,

    La version DIS de la norme ISO 9001 devrait sortir en juin 2014 a priori. C’est à partir de ce moment qu’il sera intéressant de regarder les nouveautés. Attention car il y a encore une version FDIS avant la la publication officielle fin 2015. J’écrirai des articles sur le sujet.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  19. Bonjour Pascal,

    Votre article est bien intéressant, merci pour ces informations précieuses.

    Je passe mon stage au sein d’une entreprise certifiée ISO 9001 version 2008, et parmi les missions que je dois réaliser, c’est d’anticiper les changements de cette norme. Donc j’ai intégré lors de mes audits internes la notion de gestion des risques.
    Et je veux bien avoir plus de précision sur cette question: la notion des risques précisée dans la version DRAFT et sur votre article concerne les risques orientés produits ou projet ou plutôt englobe tous les risques?
    J’ai bien lu l’intervention des autres participants mais c’est pas encore clair pour moi, je veux bien plus de précision.

    Merci d’avance.

    Bien cordialement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  20. Bonjour Monsieur Weber,
    Merci beaucoup pour cet article très enrichissant et très informatif. Votre article est on ne peut plus clair et nous fait gagner du temps. Rendez-vous pris pour juin 2015.
    Au plaisir de lire vos prochaines nouvelles.
    Bonne journée.
    Cordialement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  21. Bonjour,

    Votre site Internet n’évoque pas votre démarche ISO 9001! Cela n’est pas utile finalement. Communiquer sur sa certification ISO 9001 dépend de ses clients / marchés. Appliquer une démarche de management par les processus peut être un choix purement interne pour améliorer la performance de son organisation.

    Au plaisir de vous lire.

    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  22. Bonjour Siham,

    Les normes de systèmes de management sont construites par thème :

    qualité : ISO 9001
    environnement : ISO 14001
    sécurité : OHSAS 18001 (ISO 45001 en cours)
    sécurité de l’information : ISO 27001 : 2013

    Chaque norme va adresser les risques en rapport avec son thème. Donc l’ISO 9001 va s’intéresser aux risques de défaillance des produits / services fournis par l’organisation et qui impacteront naturellement la satisfaction des clients.

    La norme ISO 9001 est la norme “socle d’organisation” pour l’ensemble des autres normes de systèmes de management, car elle met en oeuvre l’approche processus. Quand vous allez auditer un poste de travail ou un processus (au sens ISO 9001) en prenant en compte un système de management intégré QSE, vous allez pouvoir adresser les risques qualité (satisfaction client), environnement (impacts environnementaux) et sécurité (sécurité des collaborateurs). Cela demande à bien préparer le guide d’audit afin que vous puissiez appréhender les risques.

    Si l’on regarde la norme ISO 9001 : 2008 toujours applicable, la notion de risques apparaît déjà : la maîtrise des processus (indicateurs à mettre ne place : paragraphe 8.2.3) et plus généralement les exigences de management par les processus (paragraphe 4.1 c)), mais également dans la description des interactions entre les processus su système de management de la qualité (paragraphe 4.2.2 c)).

    La différence avec la future norme ISO 9001 : 2015, c’est que la structure de toute norme est conforme à l’annexe SL des directives ISO/CEI, Partie 1 – Supplément ISO consolidé, garantissant la compatibilité avec l’ensemble des normes de systèmes de management. Les exigences du “moteur” de management des risques vont se trouver dans le paragraphe 6 “Planification”.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  23. Bonjour Monsieur Weber,
    Notre site est avant tout destiné à nos clients. Nous communiquons davantage sur la certification ISO 9001 auprès de nos partenaires bancaires, en BtoB (via d’autres supports). La communication sur notre démarche est un axe à développer pour la partie BtoC.
    Bonne journée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  24. Bonjour Pascal.
    Je suis un spécialiste de la sécurité publique . General de mon grade je désire savoir s il y’a des certification en matière de sûreté / securite .actuellement on ne dispose pas de référentiel en la matière.
    Les thèmes s articulent autour de la gestion des risques et l évaluation des mena ces d ordre publique.
    Merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  25. Bonjour,

    Je ne connais pas de certification dans le domaine de la sûreté publique. Il y a des études de sécurité et de sûreté publiques réalisées par des organisme comme Bureau Veritas, par exemple. Je n’ai pas d’expérience sur le sujet

    Au plaisir de vous lire
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  26. je dois réaliser un projet de fin d’études. J’ai eu comme sujet, la migration de l’ISO 9001 version 2008 vers l’ISO 9001 version 2015. Si vous pouviez me conseiller, par quoi je dois commencer,(Plan) la démarche à suivre.

    je vous suis très reconnaissante pour votre aide. Bonne journée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  27. Bonjour,

    Je pense que c’est un peu tôt pour passer à la norme ISO 9001 : 2015. La version officielle va être normalement publiée en septembre 2015. Pour anticiper, vous pouvez vous procurer la version DIS (http://www.iso.org) ou FDIS (sur le même site, publication à venir).

    La démarche pourra être la suivante :
    – identifier les écarts existants entre les deux normes ISO 9001 : 2008 et la version ISO 9001 DIS ou FDIS
    – identifier les écarts entre les nouvelles exigences et l’organisation
    – Mettre en place un plan d’action permettant de répondre aux exigences identifiées en écart.

    C’est hyper classique évidemment.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  28. Bonjour Monsieur WEBER,

    Je vous remercie pour vos articles que je les trouve intéressantes.

    Moi aussi je travaille sur un projet sur l’évolution de la norme ISO 9001.
    Je voulais vous dire que c’est tout à fait normal d’identifier des écarts entre les nouvelles exigences et l’organisation. Non? Est-il possible de trouver des nouvelles exigences déjà applicables à l’organisation?

    Bonne journée.

    Cordialement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  29. Bonjour,
    Vous avez raison de le signaler. Les exigences des normes sont des bonnes pratiques applicables à toute organisation. Vous pouvez donc très bien identifier une nouvelle exigences ISO 9001 déjà mise en œuvre au sein de votre organisation.

    Je vous rejoins totalement.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  30. Bonjour,

    Svp comment puis-je utiliser la matrice SWOT, pour faire le bilan de l’analyse du contexte interne et externe?

    Merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  31. Bonsoir,
    Rappelons tout d’abord ce que signifie l’acronyme SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats) : Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces.
    Les enjeux externes permettent d’identifier classiquement les opportunités et les menaces. Les enjeux internes permettent d’identifier les forces et les faiblesses.

    Quelles sont les exigences ISO DIS 9001 : 2014?

    Dans le cadre de la planification de son système de management de la qualité, l’organisme doit tenir
    compte des enjeux internes et externes) mentionnés au 4.1 et des exigences des parties intéressées pertinentes mentionnées au 4.2 et déterminer les risques et opportunités qui nécessitent d’être pris en compte pour :
    1. s’assurer que le système de management de la qualité peut atteindre le ou les résultats escomptés ;
    2. prévenir ou réduire les effets indésirables ;
    3. s’inscrire dans une dynamique d’amélioration continue.

    En exploitant les points faibles, les menaces et les opportunités vous êtes dans l’esprit.
    Les points forts sont également à considérer dans la démarche d’amélioration continue. On se doit justement de s’appuyer sur les points forts de l’organisation pour les renforcer.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  32. Bonjour,

    Y-a-t-il une différence entre le chapitre 6 Planification ( Plan de traitement des risques) et le business continuity plan?

    Cordialement
    MINA

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  33. Bonjour Mina,

    Mettre en place un PCA (Plan de continuité d’activité) est un moyen de préserver les clients en cas de sinistre important. C’est en effet une manière d’aborder les exigences du chapitre 6 “Planification”.

    Au plaisir de vous lire.

    Pascal Weber

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  34. bonjour
    Qu’elle est la différence si on fait une comparaison entre ISO 9001/2015 et ISO 14001/2015 ?
    Car je suis en train d’élaborer un rapport de stage sur ça .

    bon courage

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  35. Bonjour,

    La norme ISO 9001 : 2015 traite d’un système de management de la qualité, la norme ISO 14001 : 2015 traitant d’un système de management environnemental. Vous ne pouvez pas comparer les sujets, par contre, avec les directives ISO de 2012 concernant la structuration high level des normes de management, il y a alignement des paragraphes des deux normes. Les sujets génériques comme, par exemple, “les informations documentées” ou “l’audit interne”, sont quasi identiques. Ils pourrait d’ailleurs être parfaitement alignés. A ce jour, je n’ai pas fait un comparatif, points par points, entre les deux normes. Je travaille actuellement sur la norme ISO 9001 : 2015.

    Au plaisir de vous lire.
    Pascal

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *